+34 976 571 212

Matériaux innovateurs dans le bâtiment: Quels bénéfices?

Tout au long de son Histoire, l’Homme a su faire appel à son ingéniosité, à sa capacité pour innover face à d’innombrables défis, à sa soif de découverte afin de remodeler le monde qui l’entoure.

 

Cela implique la poursuite de la recherche de matériaux toujours plus efficaces et durables, qui puissent nous permettre de construire des structures mieux élaborées, plus économiques, apportant des solutions au rayon d’action toujours plus large et qui soient mieux intégrées à l’environnement.

Au delà du fait que le ciment, le béton et les instruments associés à la construction traditionnelle (bétonnières, appareils de levage, générateurs, outils de découpage etc) conserveront leur importance, on peut noter de nouvelles tendances dans le secteur. La technologie est chaque fois plus présente dans l’émergence de solution, mais aussi de nouvelles finalités architectoniques.

 

Des possibilités infinies

Les matériaux innovateurs émergent de plus en plus afin de résoudre des problèmes qui se posent depuis l’avènement des méthodes industrielles les plus répandues. Ce qui est recherché ici est la mise en place de nouvelles techniques de fabrication, le recyclage des composants; sources de contamination, la réduction des coûts de construction, et de l’empreinte carbone, favoriser l’économie d’énergie, entre autres choses.

Pour cela, nous pouvons trouver des matériaux qui son biodégradables et qui s’utilisent dans la construction d’édifices, de meubles, d’articles à usage quotidien, d’emballages etc. En plus de posséder des caractéristiques mécaniques désirées comme la solidité, la légèreté et la durabilité, ils peuvent être trouvés en abondance à l’état naturel, ou du moins à partir de composants naturels abondants. On peut citer quelques exemples évocateurs comme les bottes de foin, les bloques de plastique, les briques mégots parmi tant d’autres. En voici quelques-uns qui peuvent vous intéresser:

ConFlexPave

Ce nouveau type de béton est plus flexible, résistant et durable car des microfibres de polymère sont inclus dans sa composition. Ces fibres synthétiques lui procurent plus de résistance à la rupture et réduisent également le temps de durcissement au centre du matériau.

Replast

Ce sont des bloques de plastique recyclés, dont la fabrication réduit jusqu’à 95% les émissions de C02. En utilisant une plateforme modulaire, il n’y a pas besoin de classifier ou laver le plastique, il peut avoir différentes formes et densités, et possède un grande isolation thermique et acoustique.

Breathe brick

Conçus pour faire partie intégrante de la ventilation, ces briques fonctionnent comme un aspirateur à filtre cyclonique. Elles sont placées à l’extérieur pour capturer, filtrer et décharger les microparticules polluantes dans une trémie démontable.

Ciment luminique

Créé par José C. Rubio A., docteur en sciences, ce matériel est capable d’absorber et d’émettre de la lumière. Une invention avec l’économie d’énergie à l’esprit.

Meubles Terreform ONE

Des bancs pour enfants et adultes sont réalisés de manière biologique et convertis en meubles. Des chaises lounge et des sièges sont fabriqués à partir de bioplastiques.

Meubles Terreform ONE

Hydrocéramique

Ce matériau contient des bulles d’hydrogel, il peut retenir jusqu’à 400 fois son volume d’eau. Ceci permet de rafraîchir l’espace lorsque la température fait évaporer l’eau qui se trouve capturée à l’intérieur.

Béton au soufre

Avec l’objectif de coloniser Mars, des chercheurs américains ont mis au point une alternative pour la construction avec un mélange qu’il développe depuis les années 70. Plus de détails sur ce béton innovateur.

Promotion de la durabilité

Pour beaucoup, il est évident que les processus industriels font trop appel aux ressources non renouvelables, créant par là même des déchets toxiques et consommant trop d’énergie. C’est dans l’optique de créer un modèle durable que ces idées innovatrices ont vu le jour. Ces alternatives ciblent des pratiques pro-environnementales, de réduction des effets du réchauffement global, et promeuvent des technologies vertes.

Même si leur mise en pratique reste graduelle, on peut déjà s’attendre à ce que la poursuite de la durabilité diffuse un ensemble d’activités et de pratiques plus efficacement intégrées à notre environnement. Il faut encore que sa viabilité puisse passer l’épreuve des homologations et de la stabilisation de leurs coûts, mais leur développement saura d’ores et déjà stimuler les sociétés. Nous espérons voir ces matériaux à l’usage du BTP, de l’architecture et de la conception des villes du futur.

4 avril, 2017

Infos Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer,

ACEPTAR
Aviso de cookies