+34 976 571 212

Pavillon-Pont de Saragosse. Architecture et design

Le Pavillon-Pont est un projet architectural innovant construit pour servir d’entrée principale à l’Exposition internationale 2008, dont le fil directeur était l’eau et sa problématique en tant que ressource naturelle unique.


Conçue par la prestigieuse architecte britannico-irakienne, Zaha Hadid, l’un des projets les plus importants et les plus complexes de l’ensemble de sa carrière, cette structure horizontale servant de pont à Saragosse imite la forme d’un glaïeul de 270 m de long au dessus de l’Èbre en reliant les deux rives et en abritant des salles d’exposition en son intérieur.

Le Pavillon-Pont se divise en quatre sections et l’exposition est répartie sur deux niveaux reliés par des rampes, tandis qu’une passerelle centrale de 250 m sépare les deux zones d’exposition et sert de pont.

La construction de ce Pavillon-Pont a rencontré quelques difficultés en raison de sa complexité technique, car le pont présente la particularité de n’avoir que deux appuis secondaires sur chaque rive de l’Èbre et un appui principal sur un îlot naturel du fleuve. Ce facteur, uni à l’instabilité du terrain fluvial, a exigé l’installation de fondations de plus de 70 m, un véritable record de profondeur en Espagne.

La méthode de construction a également ajouté de la difficulté, car la structure a été entièrement montée sur terre ferme afin de la placer une fois terminée sur son emplacement définitif. Cela a représenté un total de 53 jours de déplacement de la structure de 220 t sur 123 m de long.

Ce pont présente une structure en métal et béton, en forme d’écaille, avec un revêtement issu de l’un des matériaux les plus innovants de l’architecture moderne, fibre-C, également appelé « peau de béton », un panneau en béton renforcé de fibre de verre qui combine de façon optimale les avantages des deux matériaux.

Ce béton fibré est solide, malléable et durable comme le béton, avec la grande légèreté et la résistance au feu permettant la constructions de certains éléments fins, ce qui permet une résistance optimale à la traction et une contribution à la mise en œuvre de nouvelles formes architecturales.
C’est aussi un béton autocompactant ayant l’avantage d’être très fluide et son compactage par gravité constitue une solution aux difficultés que pourraient présenter les armatures complexes telles que celle de ce pavillon face à la vibration. Cette fluidité permet de remplir facilement les moules, même les plus étroits et les formes les plus complexes.

25 mai, 2017

Infos Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer,

ACEPTAR
Aviso de cookies